L'imaginaire de la fée par l'ange

Un peu de moi

27 Novembre 2013 , Rédigé par Stéphane Publié dans #Ville

Les lumières de la ville
Quelques battements de cils
Un peu d’amour pour deux
Ne pas être sérieux
Des étoiles dorées dans les mains
M’aimeras-tu dans les lendemains ?
Tu danses ton histoire sur les toits
Accroche-moi à toi
 
Quand tu me trouves dans la rue
Quand ton regard est perdu
Demande-moi un peu de moi
Demande-moi n’importe quoi
 
Le gris de cette ville
Et ses âmes noires qui défilent
La peur de ne plus être deux
Ne plus démarrer à un feu
Les lignes de la main
Qui conduisent vers rien
Passer près de toi
Sans entendre ta voix
 
Quand tu me trouves dans la rue
Quand ton regard est perdu
Demande-moi un peu de moi
Demande-moi n’importe quoi
 
Le soleil est caché dans ton cœur
Tu restes ma petite sœur
Même si le Paradis n’existe pas
Je suis chacun de tes pas
Quand tu me trouves dans la rue
Quand ton regard est perdu
Demande-moi un peu de moi
Un peu de moi

Partager cet article

Commenter cet article

Blanche 01/12/2013 16:58

J'aime beaucoup ce poème, Stéphane, où l'on sent dans la grisaille de la ville la peur de la solitude , le grand besoin d'être deux et le bonheur d'une main tendue.
Amitiés
Blanche