L'imaginaire de la fée par l'ange

Regarde les hommes tomber

5 Juillet 2015 , Rédigé par Joseph D'Anvers Publié dans #Les belles chansons

Regarde les hommes tomber
Un soleil de plomb
Tombé sur la ville
Les gens font ce qu’ils peuvent
Mais tout part en vrille
Je regarde tous ces cons
Qui suent et vacillent
Moi j’attends qu’il pleuve
Et je reste tranquille
 
Immobile, sous la nue
Je regarde les hommes tomber
 
Ils courent et se battent
Sans savoir pourquoi
Ils attendent le soir
En espérant le froid
Et plus leurs cœurs tapent
Et moins ils marchent droit
La survie est un art
Qui ne s’invente pas
 
Immobile, sous la nue
Je regarde les hommes tomber
 
La chaleur s’installe
Et les hommes sombrent
Partout allongés
Sur les trottoirs ils fondent
Assis à ma table
Moi je compte le nombre
Des âmes égarées
Qui n’ont pas su voir l’ombre
 
Immobile, sous la nue
Je regarde les hommes tomber
 
Joseph D'Anvers - Les matins blancs (2015)

Partager cet article

Commenter cet article